La ballade de Sean Hopper de Martine Pouchain

Publié le par Karen

41VNCD7dBsL. SL500 AA300

J'ai le plaisir de vous présenter mon roman fétiche, mon chouchou qui fera sans nul doute partie de la nouvelle sélection du Prix des lecteurs !!

Oubliez tout ce que avez lu jusqu'à présent et savourez ce pur moment de bonheur, cet instant magique où vous parvenez à oublier tous vos tracas personnels et vos soucis quotidiens. Car je vous garantis que ce livre là vous emmène illico presto sur les traces de Sean Hopper, un personnage haut en couleur qui ressemble comme deux gouttes d'eau au tueur psychopathe du film des frères Cohen "No country for old men". Ce roman n'est pas un thriller américain mais relate le parcours initiatique de Sean Hopper, une brute épaisse dont la carrure et le tempérament font inévitablement penser à Javier Bardem. Sean Hopper terrorise en effet tout le comté de Springfield. Glacial et sans états d'âme, cet homme est le bourreau qui est chargé du sale boulot à l'abattoir. Il passe ainsi ses journées à tuer toutes les bêtes qui ont le malheur de se présenter sous son pistolet :

"Sean Hopper, à la différence des autres qui s'efforçaient de se convaincre qu'ils avaient un boulot normal, lui, il aimait ça. Il aimait tellement ça, même, qu'on aurait dit qu'il avait un compte personnel à régler avec chaque malheureuse bestiole qui arrivait tremblante devant lui."

Si Sean Hopper est un serial killer et la terreur des bovidés, il a également des comptes à régler avec l'espèce humaine. Sean Hopper ne sourit jamais, boit sans vergogne et cogne sur tout ce bouge. Bref, vous l'aurez compris, Sean Hopper n'a pas l'étoffe d'un héros romantique même avec la femme qu'il aime, Bonnie, qui, en désespoir de cause, lasse de toute cette violence, finit par le quitter.
Me croirez-vous si je vous dis que Sean Hopper ne supporte pas de se retrouver seul avec son vieux père, abandonné par la seule femme qu'il aime miraculeusement ? Un soir de déprime, cet homme cruel et indifférent, réalise alors que, sans Bonnie, sa vie n'a plus de sens. A bord de sa vieille thunderbird, Sean veut en finir une bonne fois pour toutes et passer l'arme à gauche. Grisé par la vitesse et l'alcool qui lui fouette le sang, il heurte de plein fouet un platane et bascule alors dans une autre dimension... Suspens, je ne vous en dirai pas plus. Seul le jeune Bud, qui voue une admiration secrète pour cet énigmatique voisin, vous contera La Ballade de Sean Hopper qui commence véritablement après cet accident... 

Vous savez ce qui vous reste à faire ? Procurez-vous par n'importe quel moyen ce roman atypique et laissez-vous guider par le petit Bud... Vraiment, vous ne le regretterez pas, je peux vous l'assurer.

K. 

 

Je dédie cet article à mon amie bibliothécaire L. 

La ballade de Sean Hopper / Martine Pouchain. - Paris : Sarbacane, 2010. - 233 p. - 15,50 euros (Exprim') 

Publié dans Romans Ados

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article